Space Cycle
Sommaire

Exemple 1

Temps de lecture : 7 min

Vous connaissez sûrement la danse jazz mais avez-vous connaissance de ses racines et des différentes variantes qu’elle a engendrées ? Aujourd’hui, on vous propose de découvrir en profondeur ce que cette danse a a offrir. 

Sommaire

Les racines de la danse jazz 

La danse jazz est une forme de danse dynamique qui prend en compte la liberté de l’esprit, le rythme et l’expression personnelle. Des Etats-Unis au monde entier, elle a su se réinventer et s’adapter aux époques tout en gardant ce qui fait son essence : la créativité. Plongez dans l’histoire enivrante de la danse jazz. 

La danse jazz est un art qui a pris vie dans les rues de Louisiane aux Etats-Unis à la Nouvelle-Orléans. Elle est d’abord utilisée par les esclaves noirs américains dans les plantations. Pour eux, la danse était un lien avec la terre mère, c’est grâce à la danse qu’ils pouvaient récupérer l’énergie vitale de la terre. À cette période, les danseurs utilisaient beaucoup l’improvisation pour laisser à chacun la possibilité d’exprimer son ressenti. De nos jours, l’improvisation se ressent dans la danse hip hop qui découle de la danse jazz.  

Peu de temps après, la danse jazz est utilisée comme un spectacle. En effet, c’est la naissance des minstrels shows à la fin des années 1820. C’était des spectacles composés de chants, danses, interprètes comiques et musique. Au début, les intervenants étaient des blancs qui recouvraient leurs visages de crayons ou de peinture noirs. Puis, après la Guerre de Sécession, les comiques sont devenus des Noirs. Ces spectacles étaient des véritables succès. À tel point, que les troupes joueront dans toute l’Amérique. Ils mettront en avant les chorégraphies et éléments musicaux de la communauté Noire.  

Évolution

Viennent les années 1920 jusqu’aux années 1940, c’est là que la danse jazz connaît son âge d’or. Dans quelques années, les femmes obtiendront le droit de vote et une volonté d’émancipation autant politique que culturelle se fait ressentir. C’est pourquoi, les femmes n’ont plus peur de porter des jupes courtes, des coupes de cheveux à la garçonne, elles se mettent à fumer et osent embrasser leur partenaire dans des lieux publics. 

Qu’est-ce que cette émancipation va entraîner ? La danse jazz va permettre à la jeunesse de montrer qu’elle est différente de ses aînés. Elle va devenir un symbole d’authenticité, de modernité et de liberté d’expression. Pendant ce temps, des artistes noirs vont émerger pour revendiquer leur culture identitaire noire dans des cabarets et des clubs. Ils se produisaient dans le Cotton Club où des personnes douées pour les claquettes se produisaient. 

Influences

Puis dans les années 1930, le gouvernement achète des structures pour des spectacles avec un orchestre jazz pratiquement obligatoire. Ainsi, la swing danse se développe. Alors, la charleston danse, le lindy hop ou encore le black bottom voient le jour. Ce sont les danses populaires de l’époque. Le but était de repousser les limites de la créativité en ajoutant des mouvements acrobatiques, des tours rapides et des sauts aériens. C’est un modèle de danse qui a su séduire les danseurs et chorégraphes. Effectivement, l’un d’eux, Fred Astair, chorégraphe pour les comédies musicales s’est inspiré des pas de danse classique fluides et de la précipitation des mouvements jazz. Il fait partie de ceux qui ont réussi à introduire la danse jazz sur les scènes internationales. 

La naissance du modern jazz

Autour des années 1950 et 1960, la danse jazz développe une variante, le modern’ jazz. Ceci est dû à la montée de la danse classique au cours des années 1940. Le modern jazz est le résultat de changements opérés par les chorégraphes de Broadway. Cette forme de danse est plus complexe et sophistiquée. Les chorégraphes intègrent des éléments du ballet et de chorégraphie danse contemporaine. Il y a une volonté de faire apparaître la notion d’oeuvre. Plusieurs chorégraphes sont considérés comme des pionniers de la modern jazz comme Matt Mattox. Il va codifier la danse en développant des techniques d’isolations basées sur des exercices de mobilisation, d’articulation et de coordination pour que les danseurs aient une meilleure connaissance de leurs corps et travaillent à la fois le mental et le physique. 

danse jazz : deux femmes dansent

Les particularités de la danse jazz

La danse jazz contient plusieurs distinctions qui lui confèrent un caractère unique. Voici quelques éléments qui démontrent la singularisation de ce sport : 

  • Le rythme soutenu sportif : La danse est étroitement liée à la musique jazz. Les danseurs doivent accentuer les temps faibles ou inattendus afin de créer une connexion avec la musicalité. Ils produisent des mouvements saccadés, des jeux avec les temps faibles et les temps forts de la musique ainsi que des ruptures rythmiques. 
  • Le mélange de techniques : Dans la danse jazz, plusieurs influences d’autres types de danse sont présentes comme le ballet, le hip hop ou la danse contemporaine. C’est pourquoi les danseurs doivent faire preuve de polyvalence et d’adaptabilité. En effet, il peut y avoir des mouvements gracieux comme ceux de la danse classique mais aussi des pas terre-à-terre et rythmés qui reprennent le hip-hop. 
  • L’expression individuelle : La plus grande force de cette discipline est sa liberté d’expression et d’interprétation individuelle. La danse jazz encourage les danseurs à développer leur propre style, créativité et à ajouter des éléments personnels à leurs performances. 

Pour rappel 

Une dernière spécificité et pas des moindres, depuis 2020, une épreuve de danse a été ajoutée au baccalauréat au même titre et coefficient que la philosophie. Les bases de la danse classique, du modern jazz, de la danse contemporaine et du hip hop sont apprises aux futurs diplômés, de l’école primaire au lycée. 

Les différents styles 

La danse jazz a eu son lot de variantes depuis sa création. Regardons ensemble quelles sont-elles. 

Le street jazz

C’est une combinaison d’éléments de jazz traditionnel avec des mouvements de danse urbaine comme le street dance et le hip-hop. Les mouvements de base sont les isolations et les grooves jouant avec la musique. On trouve aussi des pas de locking ou popping effectués avec l’esthétique jazz coupés par des variations et des transitions fluides. De plus, cette forme de danse demande une certaine flexibilité puisqu’elle présente des acrobaties comme des pirouettes, des sauts, des flips ou des tricks. 

Le modern jazz

 Le modern jazz est un mélange de classique jazz et de ballet ainsi que de danse contemporaine. Dedans vous trouverez des contractions, des déroulés du dos, des extensions du corps pour former une ligne droite. Aussi, il y a des leaps, ce sont des grands sauts et des déplacements dans l’air. Ensuite, vous trouverez des tours et des pirouettes, des isolations corporelles rapides, des frappes de pieds, des mouvements saccadés, des tremblements, des torsions et des mouvements au sol

La heels dance

La heels dance est particulière de par son utilisation de talons hauts pour exécuter des mouvements sensuels et élégants. Parmi eux, on trouve les walks et struts qui sont des pas chassés, croisés ou glissés définissant une démarche confiante et gracieuse. Ces mouvements peuvent être faits en déplacement latéral ou en ligne droite. Ensuite, il y a les body rolls qui consistent à rouler les hanches, les épaules ou le torse de manière ondulatoire. Les danseurs utilisent aussi des tournées et pivots et des pas bourrés. Par ailleurs, c’est une danse qui demande une grande flexibilité pour faire des étirements de jambes et des mouvements de cambrure pour donner une esthétique. 

Le broadway jazz

Ce style de danse puise son inspiration dans les comédies musicales de Broadway comme West Side Story. C’est un mix d’éléments de jazz traditionnel, de mouvements théâtraux et d’expressions scéniques. Au devant de la scène, vous pourrez apercevoir les kicks lines, ce sont les mouvements emblématiques de cette danse. Alignés, les danseurs effectuent des coups de pieds synchronisés en avant ou sur le côté. Ensuite, vous pourrez distinguer des jazz walks c’est une marche caractérisée par le style jazz qui utilise des isolations, des pas glissés et des variations rythmiques. Par la suite, dans la fosse d’orchestre, vous trouverez des fosses-styles turns caractérisés par des pivots et des tours rapides qui demandent équilibre et technique

Le modern fusion

Cette danse mêle des techniques de danse contemporaine, modern jazz, hip hop et ballet. En raison de ses multiples provenances, les mouvements et chorégraphies peuvent varier. Cependant, il existe des pas en commun. Principalement, des contractions, des déroulés, des isolations, des mouvements proches du sol comme des roulades ou des glissades. De surcroît, on trouve des extensions, des improvisations et des mouvements hybrides

Bon à savoir

Vous êtes en réflexion pour devenir professeur de danse ? Vous pouvez être autorisé à enseigner en étant titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de danse ou d’une dispense du DE et avoir obtenu l’Examen d’aptitude technique (EAT) attribuées par une école spécialisée, selon le Ministère de la Culture.

Les bienfaits

La danse jazz offre des bienfaits physique et mental comme  : 

  • Une meilleure condition physique
  • Améliore l’endurance
  • Stimule le système cardiovasculaire
  • Développe la créativité
  • Maintient un équilibre et une coordination
  • Une meilleure gestion du stress
  • Apporte un bien-être mental

danse jazz : une femme qui danse

Pour conclure

La danse jazz est née en Louisiane aux Etats-Unis par les esclaves noirs américains pour puiser l’énergie vitale de la terre mère. Ensuite, cette danse a été transformée en spectacle. Notamment avec les minstrels shows dès la fin de l’année 1820. Puis entre les années 1920 et 1940, la danse jazz est à son apogée. Elle est utilisée comme une émancipation culturelle et politique dans les clubs et cabarets. Par ailleurs, dans les années 1930, d’autres danses comme le swing ou la danse classique deviennent populaires, ce qui inspire les chorégraphes pour faire évoluer la danse jazz en plusieurs variantes. La première étant le modern jazz qui implique des éléments de danse contemporaine. A noter que la danse jazz à un rythme soutenu, demande un travail de polyvalence et d’adaptabilité ainsi qu’une force d’expression et d’interprétation individuelle

Les différentes formes de danse jazz et ses bienfaits

Comme de multiples danses, elle connaît des variantes de danse, en voici quelques-unes : 

  • Le street jazz
  • Le modern jazz
  • Le heels dance
  • Le broadway jazz
  • Le modern fusion

Elle offre aussi des vertus comme : 

  • Favorise un bien-être mental
  • Améliore votre condition physique
  • Endurcit l’endurance
  • Forge le système cardiovasculaire
  • Accroît la créativité
  • Stabilise la coordination et l’équilibre
  • Une meilleure gestion du stress

Danser et perdre du poids chez DECIBEL®

La danse jazz est un sport qui vous fait envie ? On a la solution, venez tester la danse chez DECIBEL®. 

Plongez-vous au cœur de Paris sous fond de lumière tamisée. Au programme c’est 45 minutes de dance workout. Défoulez-vous au cardio, aux chorégraphies rythmées. Vous serez certain de ressortir avec des abdos en béton, un fessier bombé et des cuisses faisant le poids d’un haltère. 

Vous serez accompagnés de coachs qui vous encourageront à danser de manière décomplexée sur des playlists exclusives de Drake à Beyoncé. 

Alors, prêt à tester l’aventure DECIBEL® ? 

Space Cycle